In Flanders Fields Memorial Project

100 chaises d’autant de pays du monde entier rassemblées à Ypres

Il y a cent ans, pendant la Première Guerre Mondiale, des hommes et des femmes venus de plus de 100 pays sont morts sur le sol belge . Pour commémorer cette tragédie, 100 chaises seront portées en procession dans les rues d’Ypres le 9 novembre. Elles y ont été acheminées par DHL Express depuis autant de pays de par le monde. Cette opération a été une prouesse logistique, pour laquelle une boîte de transport a même été spécialement conçue.

‘Assembly’, une installation de l’artiste britannique Val Carman, vit avec ‘Memorial Chairs’ son apothéose lors du dernier week-end de la commémoration de la Première Guerre Mondiale. Des hommes et des femmes de plus de 100 pays ont succombé pendant ce conflit en Belgique. Pour son projet artistique, Carman a fait transporter vers Ypres une chaise de chacun de ces pays. Les chaises y ont été rassemblées au ‘In Flanders Fields Museum’ (IFFM) et seront portées le 9 novembre jusqu’au parc Astrid, près de la cathédrale, où des lanternes les illumineront comme dans une veille funéraire.

Les chaises ont été envoyées depuis le monde entier par des personnes – souvent des descendants des victimes  – désireuses de participer à ce projet unique. DHL Express y a également pris part en tant que partenaire logistique. Il s’est en effet rapidement avéré que le transport de ces 100 sièges serait une tâche logistique difficile. En effet, il n’était pas possible d’envoyer une chaise telle quelle, les envois internationaux étant toujours transportés dans une boîte ou sur une palette.

Une opération logistique complexe

 » Les descendants ont été contactés par IFFM et leurs coordonnées ont été transférées à une personne dédiée de notre département des ‘key accounts’. Elle a assuré un suivi proactif de l’ensemble du processus. Tout d’abord, elle a informé le service logistique de DHL Express à Diegem à chaque fois qu’une boîte pouvait être envoyée. Celle-ci contenait d’emblée une ‘airway bill’ pour le retour. Par ailleurs, les factures douanières ont été réglées à l’avance. Un coursier de chaque pays a ensuite livré la boîte et emballé la chaise, que DHL a alors pris en charge et acheminée jusqu’à Ypres dans un délai de deux jours maximum « , explique Van Himste.

Au total, les 100 sièges ont parcouru 752.201 km, soit plus de deux fois la distance de la terre à la lune! La provenance la plus proche était Bruxelles (120 km) et la plus lointaine Wellington en Nouvelle-Zélande (18.782 km).

In Flanders Fields Memorial Project

Les paquets, c’est aussi de l’émotion

« Lorsqu’on nous a posé la question si DHL Express voulait devenir partenaire logistique du projet Memorial Chairs, je n’ai pas eu à réfléchir longtemps. En fait, c’est un honneur pour nous d’être le partenaire d’un projet artistique aussi humain et profond. Non seulement nos propres collaborateurs en Belgique, mais aussi l’ensemble du réseau international étaient d’emblée prêts à faire de ce projet un succès à 100%, » ajoute Van Himste.

« L’envoi de colis n’est pas seulement de la logistique, c’est souvent aussi une émotion ou plutôt, c’est répondre à une attente émotionnelle. C’est exactement ce que nous savons faire chez DHL Express. Parce que derrière chaque envoi, derrière chaque colis, il y a une histoire. Tout comme derrière chaque chaise que nous avons acheminée jusqu’à Ypres « , conclut-il.